Depuis les débuts, plusieurs comédiens, musiciens, scénographes, metteurs en scène, techniciens et autres ont contribué à écrire l'histoire du Théâtre Mic-Mac. Des milliers de spectateurs ont assisté aux représentations théâtrales. Fait cocasse à souligner, on compte en 40 ans, 24 déménagements. Malgré les contraintes, une situation financière souvent précaire et la préoccupation de la relève, l'ardeur des membres ne s'altère pas.

En 1978, le Mic-Mac représente le Québec au Festival international de théâtre amateur à Sèvres en France, en y présentant «La coupe Stainless» et «Solange» de Jean Barbeau.

La troupe se mérite à trois reprises le prix «Troph'art» : pour l'événement théâtral de la région en 1983 avec «Le retour inattendu de Frank Paradis» ; pour l'événement culturel de l'année en 1984 avec «La visite» et pour son jeu d'interprétation et de scénographie en 1985 dans «Rock pour un faux bourdon».

En 1983, le Mic-Mac reçoit le prix d'organisme bénévole de l'année et en 1986, il remporte le prix «Poisson» du club des médias du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le 20e anniversaire du Mic-Mac en 1986 est souligné par une représentation spéciale de la pièce «Stand by 5 minutes» à laquelle sont conviés les anciens membres.

Pour assurer le financement de ses productions théâtrales, le Mic-Mac, depuis 1988, met à contribution l'implication de présidents et présidentes d'honneur, la participation de ses bénévoles et la générosité de la population pour faire un succès de sa levée de fonds annuelle. Dans le cadre de cette souscription, la pièce «Les Feluettes» est présentée par le Théâtre Petit à Petit, le 25 novembre 1989.

En 1991, on reçoit le comédien Lionel Villeneuve, originaire de Roberval, et son épouse, la comédienne Hélène Loiselle, invités d'honneur pour les 25 ans du Mic-Mac.

La même année, la municipalité permet au théâtre Mic-Mac d'emménager dans une salle de spectacles de 150 places attenante à des locaux permanents.

En 1996, le Mic-Mac fête ses 30 ans d'histoire, en produisant «Suites pour comédiens seuls», un texte de Pierre Patenaude racontant les 30 années du théâtre. Cette pièce fut jouée par 30 comédiens et comédiennes le 30 novembre 1996 sous la présidence d'honneur de Michel Marc Bouchard, auteur originaire de la région du Lac-St-Jean.

En 1998, le Mic-Mac s'associe au Village historique de Val-Jalbert pour la création de tableaux d'animation théâtrale. Ce nouveau défi consiste à réaliser des scénarios au contenu historique allant de l'écriture du texte à la représentation en passant par la formation des comédiens et la mise en scène des tableaux.